David Sylvian & Holger Czukay

Plight & Premonition (1988) et Flux & Mutability (1989)

Sortie le 22 juin 2018

Grönland Records

Grönland Records sont heureux d’annoncer la réédition de l’une des pépites cachées de la musique ambient, une collaboration entre deux musiciens uniques dont les chemins se sont croisés au début des années 1980 sur le premier album solo de David Sylvian, Brilliant Trees.En 1986, David Sylvian et Holger Czukay –respectivement membre du groupe pop art anglais Japan et membre fondateur et bassiste du légendaire groupe allemand Can – se retrouvent pour un enregistrement voix de David destiné au prochain album de Czukay, Rome Remains Rome. Mais dès son arrivée au studio de Czukay, un ancien cinéma à Cologne, Sylvian se met à jouer de tous les instruments à sa disposition dans le studio. Tandis qu’il improvise, il commence à définir une structure, il la travaille librement, il la peaufine. Et Czukay, profitant de ce moment d’improvisation spontanée pour capturer un processus de création brute, enregistre secrètement toute la performance. Ce processus, étalé au final sur deux nuits, a donné naissance à la première véritable collaboration du duo, Plight & Premonition.

 

L’album, épuisé, n’avait pas été réédité depuis longtemps, et les ressemblances entre la version originale et celle d’aujourd’hui sont frappantes : lors de l’enregistrement il y a 30 ans la Guerre froide commence à se dissiper – tout en restant bien réelle – après un hiver glacial. Les mots « Plight & Premonition » et « Flux & Mutability » font eux-mêmes allusion à une instabilité. Selon David Sylvian, les sessions paraissaient aborder vraiment quelque chose : « Une forme de musique qui semblait avoir été créée en notre absence par des instruments abandonnés à la terre et à la forêt, les éléments d’un hiver terrible les faisant résonner. »

 

La version de Plight & Premonitiondans cette nouvelle édition est un remix de David Sylvian de 2002. Tous les titres ont été complètement remasterisés. Le packaging a été conçu par Chris Bigg sous la direction artistique de Sylvian, avec des photographies inédites de Yuka Fujii, ainsi qu’un long essai de David Toop.

 

Sortis séparément à l’origine, les deux albums sont aujourd’hui réunis dans un set 2 CD/2 LP.