Mozes & The Firstborn

Dadcore

Sortie le 25 janvier 2019

Burgers Records

Originaires d’Eindhoven aux Pays-Bas, Mozes & The Firstborn jouent un puissant mélange de grunge louche et de pop. Le groupe a débuté en 2010 avec Melle Dielesen au chant, à la guitare et en composition, Corto Blommaert à la basse et Raven Aartsen à la batterie. Ernst-Jan van Doorn a rejoint plus tard la guitare.

 

Les inspirations du groupe varient de Guided by Voices et Beck à Weezer et Nirvana.

 

Leur nouvel album Dadcore sortira le 25 janvier.

 

Melle sur Dadcore:

 »Demandez à un enfant de 15 ans de nos jours ce que la musique rock signifie pour lui et il dira probablement: « C’est quelque chose que mon père écoute. » Avec Dadcore, Mozes & The Firstborn embrassent ce sentiment en explorant leurs styles préférés dans le genre paternel.  « Espérons que nous montrerons à certains de ces enfants que la musique rock a toujours quelque chose à offrir. Ce serait génial … je veux dire: ce serait dingue, yo! Pensez au disque comme une mix tape, une collection colorée de chansons éclectiques. La production de chaque chanson a été abordée différemment pour mettre en évidence la grande variété de matériaux de l’album. » Dadcore a été produit par le batteur Raven Aartsen avec Chris Coady (Beach House, Yuck et PANGEA en tant que coproducteur. Sur ce troisième disque, le groupe a travaillé avec différents ingénieurs sons, dont Chris Coady, Rob Barbato (Kevin Morby, The Babies, The Fall), Roland Cosio (ensemble PANGEA, Fuzz, Peach Kelli Pop) et Andrew Schubert & Eric Carlson (ensemble PANGEA , Jeans moyens, baguette).  « Dadcore est une lettre d’amour pour le rock. C’est un hymne à être dans un groupe. Après huit ans, nous jouons encore parfois dans des spectacles où seule une douzaine de personnes se présente, il n’y a pas de coulisses et les frais sont une affaire de bière et un endroit où dormir. Néanmoins, il y a quatre personnes sur la scène qui se débattent aussi fort que possible. C’est Dadcore pour moi. « ‘