Johnny Hostile

(dys)function

sortie le 5 octobre 2018

Pop Noire

(dys)function a été composé à Paris lorsque la ville était paralysée sous un épais manteau neigeux, en Février 2018, lorsque Johnny allait au studio de Pop Noire chaque jour, en traversant le cimetière du Père Lachaise, afin de s’isoler dans son studio.

 

A l’origine, cet album émane de la volonté de s’émanciper de tout genre musical, avec lesquels J.Hostile joue depuis plus d’une décennie en tant que producteur. Il sentait qu’il était temps de composer la musique qui existe au centre de sa vie depuis plusieurs années : ambiant et expérimentale.

 

Pendant tout le processus de création, Johnny a passé plus de temps à écouter les échantillons de (dys)function en marchant dans les rues et le cimetière, qu’à composer la musique. D’une part car il compose cette musique de manière spontanée, comme elle fait partie de son ADN de musicien – dans le passé, des heures de musique ont été composées à des fins thérapeutiques et ne sont jamais sorties – mais également parce qu’il devait d’abord tester sa musique en dehors du studio, pour voir si cela avait un sens.

 

En effet pour Johnny, l’intérêt premier de la musique est d’être ‘fonctionnelle’, d’ajouter un niveau d’émotions supplémentaire et d’améliorer le quotidien. Avec (dys)function , Hostile écrit la partition d’une journée de travail basée sur le rythme suivant: le réveil, le trajet jusqu’au bureau, la pause déjeuner, le retour chez soi puis le moment d’aller se coucher. De cette façon, l’album fonctionne comme une bande sonore hypnotique qui embelli les actions composant une journée ordinaire. Les sons accidentels du monde extérieur ont été intégrés à la composition pour se fondre parfaitement dans le spectre sonore, faisant de (dys)function une symphonie en constante évolution.

 

Compositeur, producteur et fondateur de Pop Noire, Johnny Hostile est un musicien d’origine française, principalement connu pour son travail de producteur avec le groupe de rock Savages ou le projet de pop française Lescop.

 

À l’âge de 12 ans, Johnny Hostile apprend la batterie et les percussions dans une école de free jazz, où on lui enseigne l’art de l’improvisation. À l’âge de 20 ans, il suit une formation classique en tant que compositeur de musique électroacoustique et musique concrète au conservatoire, faisant de lui un des plus jeune de sa génération dans le domaine. En 2005, J.Hostile s’installe à Londres avec sa partenaire Jehnny Beth, et commence sa carrière avec le projet John & Jehn. Ensemble, ils composeront une série de bandes sonores pour Chanel et fonderont la maison Pop Noire en 2011 avec le graphiste Antoine Carlier. En 2013, Johnny Hostile dévoilera pour la première fois son travail en jouant en première partie de la tournée mondiale de Savages.

 

Au delà de sa casquette de producteur, J.Hostile a souvent le rôle de conseiller artistique dans le cadre de ses collaboration. En 2015, il invite Julian Casablancas des Strokes et Jehnny Beth à chanter sur sa reprise de Boy/Girl. La même année, il produira de la musique pour plusieurs artistes français tels que Izia Higelin, Etienne Daho et remixera ‘Essaie pas’, les poulains de chez DFA. Depuis 2016, il produit l’émission de radio « Start Making Sense » diffusée sur Beats 1, présentée par Jehnny Beth. L’année 2018 marque la sortie de son premier album sur Pop Noire, appelé (dys)function. Johnny vit et travaille aujourd’hui à Paris où se trouve son studio.