Foxtrott

Meditations I-II-III

Sortie le 12 octobre 2018

One Little Indian

Marie-Hélène L. Delorme est une chanteuse, productrice et multi-instrumentiste de Montréal. Sous le nom de Foxtrott, elle a sorti un EP, Shields (2012), puis un premier album via le prestigieux label One Little Indian, A Taller Us (2015), nominé pour le prix Polaris. Ses grosses lignes de basse, ses mélodies captivantes et la sincérité de ses paroles lui ont permis de se produire à New York, Londres, ou encore Berlin, entre autres. Elle a reçu les éloges de la critique et de l’industrie musicale, par exemple BBC1, France Inter, les UK Music Video Awards, et la Red Bull Music Academy, qui l’a invitée en tant que mentor canadien en studio dans le cadre de son Bass Camp l’automne dernier.

 

Delorme a une base musicale très éclectique – elle a grandi avec le reggae, le hip hop, la soul, le jazz et la musique classique –, elle s’inspire de différents univers musicaux sans s’attacher à un genre en particulier. « Mon cerveau fonctionne de la façon suivante : j’absorbe l’énergie d’une musique que j’aime, et je tente de reproduire le feeling, l’effet physique, mais sans en copier les codes. C’est ce processus qui m’enthousiasme le plus. » De cette manière elle produit une musique au style personnel mais accessible, constituée de sons riches, originaux, décalés, de percussions scintillantes, couplés à sa voix chaude et franche.

 

Après avoir canalisé ses peurs, ses inquiétudes et classé les trucs de « quand on a la vingtaine » dans son album A Taller Us, Delorme est à présent plus confiante, détendue et ouverte au monde sur Meditations I-II-III, un disque à l’origine développé au cours d’un voyage dans le Sud-Ouest du Mexique. Elle décrit le processus créatif et contemplatif de l’album comme une connexion avec quelque chose de bien plus grand qu’elle. « J’ai ressenti cette énergie très forte me soutenir tout au long du processus, et j’ai eu l’envie irrépressible de serrer mon auditeur dans mes bras, comme une couverture de sons rassurante au creux de laquelle il pourrait se réfugier. » La composition sur Meditations I-II-III juxtapose l’état d’esprit serein de Delorme et un monde plus menaçant hors de portée. « Alors que l’album commençait à prendre forme, j’ai voulu explorer le contraste entre l’état dans lequel sont les gens dans leur vie personnelle et ces signes de chaos qui se manifestent partout. En s’ouvrant aux autres, on s’expose soi-même davantage. En laissant entrer le monde, on se confronte à toute sa douleur, sa laideur, et ses dangers. Le choix quotidien qu’on fait entre l’amour et la peur colle totalement au climat actuel. Je voulais traduire cette tension en musique, un peu comme on ouvre et ferme une fenêtre. »

 

 

La signature musicale de Foxtrott a toujours été marquée par un sentiment cinématique manifeste, oscillant constamment entre l’ombre et la lumière. La sortie de Meditations I-II-III coïncide plus que jamais avec les projets parallèles de Delorme en matière de composition pour le cinéma et la télévision, de production et d’écriture. « Foxtrott est mon bébé, une extension de mon âme. C’est un univers dans lequel je peux être moi-même. Cette liberté me donne une énergie que je peux investir dans tout le reste. » En plus de récentes collaborations avec Cadenza, Random Recipe, Jean-Michel Blais et Pierre Kwenders, Delorme continue de composer pour le cinéma et de produire des musiciens et des projets spéciaux.